P10303167AUTEUR : Patrick DE VIVIES

La situation financière de la commune de Dumbéa est insurmontable. C’est en ces termes, accablants pour la gestion de la précédente mandature conduite par Bernard Marant, que se conclu le rapport de la Chambre territoriale des comptes, lu intégralement hier devant les élus du conseil municipal.P10303166

Pour résumer ce volumineux rapport, la commune devrait investir environ 1 milliard de francs CFP par an pour répondre aux besoins lié au développement démographique et financer sa part du contrat d’agglomération. Or, lorsqu’elle a payé l’ensemble de ses charges de fonctionnement, il ne lui reste même pas de quoi rembourser ses emprunts antérieurs. Sa capacité d’autofinancement est donc négative. Ses réserves (résultats antérieurs cumulés) diminuent rapidement et dépassent à peine les 300 MF. Des économies peuvent être réalisées, mais ne pourraient suffire à sortir la commune de l’ornière. Tout nouveau recours à l’emprunt ne ferait qu’aggraver sa situation…

Chacun peut donc désormais apprécier le terrible héritage laissé à la nouvelle majorité par celui qui reigna sans partage pendant près d’un quart de sciècle sur Dumbéa. P1030319Qui peut donc venir en aide à la commune au bord de la faillite ? L’Etat ? il n’en n’a plus les moyens. La Province sud ? Ses propres marges de manoeuvre sont étroites et elle sera appelée à contribuer pour tenter de trouver un équilibre incertain aux budgets des ZAC de Dumbéa-sur-mer et Panda qu’elle y a créée. La Nouvelle-Calédonie ? La conjoncture économique très incertaine pèse sur l’évolution de ses recettes fiscales et ses marges de manoeuvre se réduisent. Elle est cependant compétente en matière fiscale, mais interviendra-t-elle pour instaurer une fiscalité au bénéfice des communes ?

Marque de l’intérêt de la société civile pour le devenir de la municipalité, la confédération citoyenne de Dumbéa était largement représentée dans le public par la présence des présidents et membres du bureau des quatre associations membres.

Patrick de Viviès

A lire également Les Nouvelles-Calédoniennes du 21/08/09 et du 22/08/09

Nous reviendrons sur ce rapport de la Chambre territoriale des comptes en détaillant les chapitres portant sur les problèmes résultant du développement urbain incontrôlé de la commune.

Advertisements