confederation-citoyenne-de-Auteur : Patrick de Viviès

Le 15 octobre, la confédération citoyenne de Dumbéa installait son Conseil d’administration, composé de deux représentants par association membre. Après avoir adopté ses statuts, qui établissent le principe d’une présidence tournante de la confédération, désignée successivement, chaque année, parmi les membres représentant de chacune des associations, le Conseil d’administration a procédé à la désignation du président et des membres du bureau. C’est Daniel Ponchet qui sera le premier président de la confédération, qui s’est structuré en trois commissions organisées autour des thématiques de travail communes retenues :

– la circulation automobile et la question des transports

– la préservation de la rivière Dumbéa

– la gestion de l’eau (alimentation en eau potable, qualité de l’eau, assainissement, prix de l’eau, etc)

La confédération est composé de quatre associations fondatrices (Dumbéa Rivière Vivante, Pointe à Luzerne, Pointe à Dorade, association des Riverains de Koé) mais il est déjà question de son possible élagissement à d’autres associations.

Bureau : Président : Daniel Ponchet, Vice-Président : Laurent Cayrol, Trésorier : Pascal Guillotin, Trésorier adjoint : Patrick de Viviès, Secrétaire : Renzo Paron

dumbea-jeudisAuteur : Patrick DE VIVIES

Dumbéa était en haut de l’affiche ce jeudi 8 octobre 2009 au centre ville de Nouméa.

artisanatOn pouvait bien sûr y déguster les produits du terroir Dumbéen, ses huitres, ses miels, ses légumes des jardins calédoniens, y découvrir ses produits artisanaux, ses plantes et décorations de jardin.

huitres-dumbeaOn pouvait tout apprendre sur la dengue, assister à des démonstrations par le club de dressage cannin Victor Fayard, écouter jouer des groupes de musique de Dumbéa…

stand-dassCCASMais le véritable intérêt est dans les Dumbéens. J’aime cette animation qui permet de rencontrer en un lieu tous ceux qui font vivre Dumbéa : les artisants, les artistes, les bénévoles des associations et des clubs de service, les personnels municipaux et sociaux, les élus …

club-inter-âgeLes stands qui auront retenu le plus mon attention sont celui du Club inter-âge présidée par Madame Delhommelle, dont les gateaux ont été véritablement pillés par les visiteurs entousiastes, et celui du Lions club féminin Hinatéa, animée notamment par Madame Odette Romani, club qui s’ouvre aux hommes et recrute avec charme et persuasion.

lion's-clubJe tenais à saluer, en rendant homage à ces stands, tous ceux et celles qui se dévouent pour servir leur prochain et qui donnent à notre société un visage plus humain.

Patrick de Viviès

rivière-propre-dumbeaAUTEUR : Patrick DE VIVIES

netoyage-dumbeadéchetsSamedi 29 août, l’association Dumbéa Rivière Vivante réunissait son assemblée générale annuelle. Les plus courageux avaient rendez-vous dès 9h du matin pour aller ramasser les ordures qui jonchaient les berges là ou la branche Nord et la branche Est se rejoignent.

Près de 100 kg de déchets en tout genre on été collectés en quelques heures : canettes, bouteilles papiers gras, culottes, batteries, détritus de chantiers déversés depuis une benne, etc…

rivière-propredumbea-riviere-vivanteEnsuite chacun a pu échanger de manière conviviale autour d’un pic nic amical.

Enfin, l’AG proprement dite a pu commencer.Pascal Guillotin, président, a été réélu à l’unanimité après la présentation du bilan moral de l’exercice écoulé des projets pour l’année à venir. Un bilan marqué par une certaine déception face aux promesses de la municipalité qui ne se sont pas concrétisées.

Pascal a rappelé les courriers envoyés avec les demandes « qui ne coûtent pas cher et sont aisées à réaliser » comme la mise en place d’une tour de guet déjà payée par la Nouvelle-Calédonie, la fermeture de la branche nord aux véhicules à moteurs, ou encore la mise en place d’un panneau rappelant les interdictions (de faire du feux, de jetter les ordures, de laver les voitures dans la rivière), etc.

dumbea-riviere-vivant-AGArmelle Monneret , adjointe au maire en charge de l’environnement a tenu pour sa part à expliquer les difficultés que connait la commune et les mesures envisagées qui ne sont pas si simples à mettre en oeuvre ou qui mobilisent des moyens que la commune n’a pas. Chacun a pu mesurer que dans ce contexte financièrement difficile, la préservation de l’environnement n’était pas une priorité pour la commune.

Patrick de Viviès, trésorier, a présenté le bilan financier de l’association, qui a peu dépensé au cours du dernier exercice et qui a en revanche encaissé un montant appréciable de cotisations, (si vous voulez savoir combien, adhérez et vous pourrez recevoir notre bilan financier !) ce qui lui permet de disposer de moyens pour les opérations en cours ou à venir. A été notamment évoqué l’opération, engagée avec l’école John Higginson, animée par un artiste plasticienen partenariat avec le WWF en vue de réaliser avec une classe de CE1 une maquette du bassin versant de la Dumbéa. Il a été fait appel aux bénévoles pour accompagner les enfants lors des deux sorties au bord de la rivière, prévues les 29 septembre et 29 octobre au matin.

AG-dumbea-riviere-vivanteLes membres de l’actuel bureau ont été renouvellés dans leurs fonctions, exepté Yannick Jan, remplacée par Sylvie Guinde au poste de secrétaire adjoint.

Enfin, Dumbéa Rivière Vivante a dit oui à l’unanimité à l’adhésion à la confédération citoyenne de Dumbéa. Pascal Guillotin et Renzo Paron ont été désignés en tant que titulaire pour y représenter l’association.dumbea-rivière-propre

Si vous souhaitez vous aussi contribuer à la préservation de la rivière Dumbéa en rejoignant une association conviviale et active, contactez nous !  dumbea.rivierevivante@gmail.com

A lire également Les Nouvelles Calédoniennes du 1 septembre 2009

AMIS-DU-CARIGOUAuteur : Patrick DE VIVIES

Ce mercredi 26 août s’est déroulée une rencontre informelle entre l’association Les amis du Carigou et l’association des Riverains de Koé. Patrick de Viviès, président de l’association Riverains de Koé, accompagné par Lysis Song, Vice-président de cette association, ont été amicalement reçus au domicile de Colette Delevaux, présidente de l’association Les amis du Carigou accompagnée par Didier Gasse et Evelyne Blaize. Ils ont pu ainsi les tenir informé de la démarche engagée avec Dumbéa Rivière Vivante, les associations Pointe à Luzerne et Pointe à Dorade en vu d’installer la confédération citoyenne de Dumbéa.

Parmi les sujets partagés par ces associations (circulation-transport, gestion de l’eau, environnement), les membres de l’association Les amis du Carigou ont rappelé l’engagement fort de leur association, par ailleurs membre du collectif Ensemble pour la planète, pour les questions environnementales en général et sur la question de la préservation de la rivière en particulier. Ils ont marqué un intérêt certain par rapport au souhait de voir se créer un conseil de l’eau à Dumbéa. Ils se sentent concernés et solidaires par rapport aux problèmes de circulation automobile. Ils ont évoqué la problématique des nuisances sonores propre à leur quartier.

Patrick de Viviès a proposé en conclusion de l’entretien, de suggérer aux associations concernées que Les amis du Carigou soient invités, de manière  informelle dans un premier temps, à rencontrer le bureau de la confédération dumbéenne lors de son installation. De ce fait, chacun pourrait apprécier l’opportunité que Les amis du Carigou rejoignent la confédération.

P1030088Quatre associations de Dumbéa – associations de la pointe à dorade, pointe à la luzerne, riverains de Koé et Dumbéa Rivière Vivante  – ont décidé le 4 août 2009 d’unir leurs efforts au sein d’une confédération batisée « confédération citoyenne de Dumbéa ». D’autres associations pourraient rejoindre prochainement la confédération. Trois axes majeurs de convergence ont été identifiés pour la mise en oeuvre d’actions communes : la rivière et sa préservation, la gestion de l’eau, et les problèmes de circulation automobile.

L’Association des Riverains de Koé était représentée par son Président Patrick De Vivies et son Vice Président Lysis Song,
Dumbéa rivière Vivante était représentée par son Président Pascal Guillotin et par Bernard Andréani
L’association de la Pointe à la Dorade était représentée par son Président Laurent Cayrol et deux Vice-Présidents Frédéric Chazal et Robert Guisgan,
L’association de la Pointe à la Luzerne était représentée par son Président Jean Pierre Guénant et les membres du Bureau, Laurence Acitino, Yvon Gueguen, René Debarle, Patrick Chomette et Daniel Ponchet.

Il a été convenu que les quatre associations concernées réunissent leurs assemblées générales respectives afin d’acter l’adhésion à la confédération et de procéder à la désignation des personnes chargées de les représenter au sein du conseil de la confédération.

A lire également sur ce sujet l’article des Nouvelles Calédoniennes du 6 août 2009.

P1020804AUTEUR : Patrick DE VIVIES

D’abord, en début de semaine, il y a eu quelques mots sympas sur le blog de la pointe à luzerne, qui nous a amené de nouveaux lecteurs, notamment parmi les amis de la pointe à dorade, qui ont lu avec attention l’article La Mangrove en danger ?

P1020867Puis, il y a eu ces photos des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’USTKE dans l’article Bienvenue Madame la Secrétaire d’Etat qui nous ont amené de nombreux visiteurs nouveaux.

Il y a eu enfin la municipalité de Dumbéa qui a commenté dans Les Nouvelles Calédoniennes du 30 juillet un article Préserver la Dumbéa nord , publié sur ce blog, signé par Pascal Guillotin, président de Dumbéa Rivière Vivante.

P1020657Ces événements ont permis à notre jeune blog, moins d’un mois et demi après sa création le 15 juin 2009, de passer pour la première fois, le 30 juillet, la barre symbolique des 200 visites par jour.

Le succès de ce blog démontre la vitalité du monde associatif et le dynamisme de la société civile. Il ne faut pas se tromper sur la nature de ce qui se passe à Dumbéa. S’il y a dans telle ou telle association des personnes qui sont engagés politiquement – à titre personnel – le mouvement associatif qui s’éveille dans le nord comme au sud transcende les clivages. Il est le fruit d’une dynamique fondamentalement citoyenne et apolitique.

P1020519sepJe remercie tous ceux et celles qui viennent désormais régulièrement consulter ce qui est devenu un véritable journal numérique de Dumbéa. J’en profite pour rappeler que ce média est ouvert à tous ceux et celles qui ont des choses à dire sur Dumbéa. Il y a déjà quelques contributeurs qui proposent régulièrement des sujets à publication qui sont signés de leur nom. Seuls les propos insultants ou irrespectueux de la personne humaine ne seront pas publiés.

J’ai eu le plaisir de lire, parmi ceux et celles qui sont venus mettre des commentaires sur les articles postés, les écrits de personnes qui savent bien écrire et qui ont des choses à dire. N’hésitez pas donc à proposer vos sujets par mail à patrick.devivies@canl.nc.

Bien amicalement

Patrick DE VIVIES

P1020751L’association des riverains de Koé a tenu son assemblée générale constitutive hier,  jeudi 16 juillet à 18 h au faré situé sur le terrain de l’ancien Buffalo Ranch.

Ont été élus :

Patrick DE VIVIES Président, Lysis SONG Vice-président en charge du dossier de l’Eau, Marc PIEDNOEL, Vice-président en charge du dossier des risques naturels, Alexandre GUICHET, Vice-président en charge du dossier de l’aménagement et de la circulation automobile et des transports, Chantal NUSBAUM, Vice-présidente en charge des festivités, Alain JOAS, Tésorier, Alosio SAKO, Trésorier adjoint,  Sylvie PROUST, Secrétaire, Pascal GUILLOTIN, membre du CA, Delphine BIZE, membre du CA.

L’objet de l’association est la reconnaissance et le respect des droits ainsi que la défense des intérêts des riverains de Koé et plus généralement des habitants de la vallée de la Dumbéa. C’est la question du prix de l’eau qui avait rassemblé les riverains de Koé à deux reprises au cours du mois de mars et d’avril 2009, à l’invitation de Lysis Song. Afin d’agir efficacement, les riverains avaient considéré qu’il serait utile de se réunir en association.

Dans le cadre du dossier de l’Eau, l’assemblée générale a mandaté le Président et le Vice-Président en charge de l’Eau pour demander à la commune la supression du forfait de 40 m3 appliqué sur la facture d’eau. Le Président a par ailleurs été mandaté par l’assemblée générale pour prendre contact avec le bureau des autres associations intervenant dans la vallée (Dumbéa rivière vivante, Association de la Pointe à la luzerne, de la pointe à la Dorade, de Katiramona, etc) afin d’étudier les possibilités d’action commune.

Marc PIEDNOEL, Vice-président en charge du dossier des risques naturels, propose d’aborder le problème du risque de rupture du barrage souligant la jurisprudence engageant la responsabilité du maire. Il est proposé qu’une réunion conjointe avec l’association Dumbéa Rivière Vivante soit organisée sur ce sujet.

Si vous êtes interressé par nos travaux ou si vous souhaitez rejoindre l’association, vous pouvea nous contacter au 98 53 43, nous envoyer un mail à patrick.devivies@canl.nc ou nous écrire à L’association des riverains de Koé BP GA 116 98836 Dumbéa.

A lire aussi sur le même sujet, l’article dans les Nouvelles Calédoniennes du 18 juillet 2009 .