dépot-ordure-ferme-de-koeAuteur : Lysis SONG

Sous la précédente mandature, le  magazine de la ville de Dumbéa « DUMBEA aujourd’hui », informait les administrés de notre Commune que le ramassage des déchets encombrants avait lieu en mai et en novembre de chaque année.

 Sous l’actuelle mandature, le bulletin d’information municipal de la commune de Dumbéa « Le Dumbéa », avait, dans un premier temps, maintenu ce calendrier. Puis, dans un second temps (depuis le 2ème trimestre 2009), il a opté pour les mois d’avril et d’octobre. 

 

Qu’importe ! Le problème se situe ailleurs.

panneau-et-tas-d'ordures-à-Dans les 2 cas, il s’agit d’un planning de ramassage des déchets encombrants (en même temps que celui des déchets verts) :

  • Soit les samedis et dimanches, pour « DUMBEA aujourd’hui »
  • Soit le 1er, 2ème, 3ème ou 4ème samedi du mois, pour « Le Dumbéa ».

panneau-orduresA l’instar de la Ville de Nouméa, ne serait-il pas plus judicieux de fixer des dates de sortie des déchets encombrants ?

D’ailleurs, suite au non – respect de ces dates de sortie, le Maire de la Ville de Nouméa avait, par arrêté en date du 11 juin 2009, interdit temporairement la sortie des déchets verts et encombrants (encombrement des trottoirs).

Dans l’esprit des rédacteurs de « DUMBEA aujourd’hui » et « Le Dumbéa », « planning de ramassage des déchets encombrants » est, peut- être, synonyme de « dates de sortie des déchets encombrants ».

 

Malheureusement, il ne semble pas que ce soit le cas, dans celui de quelques riverains qui viennent déposer beaucoup plus tôt que prévu ce dont ils ont envie de se séparer.

tas-déchetsP1020838Pour les ordures ménagères, la sortie des bacs roulants se situe bien entre 6 h et 20 h. Pourtant, ils sont bien moins inesthétiques que ces amas de ferraille, ces matelas crevés, ces grillages rouillés, ces bâches déchirées, ces téléviseurs en fin de vie, etc.

Et surtout, les bacs roulants ne peuvent pas servir de gîtes larvaires en cas de pluie.

Certains élus municipaux de NOUMEA s’insurgent contre la construction d’une station d’épuration, a l’entrée de la ville, eu égard à l’image négative qu’elle pourrait faire naître chez les touristes.

tas-orduresQuels avis ont les visiteurs qui viennent découvrir  notre vallée et à qui nous demandons le RESPECT de notre environnement ?

 Limitons donc ces montagnes de détritus à la durée minimale ! Merci au civisme de tous. Ceci n’est qu’un souhait.

Lysis SONG

Publicités