rivière dumbeaAUTEUR : Lysis SONG

Suite aux Assises de l’eau qui se sont tenues à l’I.R.D le mardi 1er septembre 2009 et qui se sont malheureusement terminées en « queue de poisson » suite au déclenchement d’une alarme non pas pour prévenir de la rupture d’un barrage mais d’un pseudo-incendie, Radio Rythme Bleu a questionné les auditeurs pour savoir qui accepterait de réduire sa consommation d’eau et qui le refuserait.

 Le verdict est sans appel : 75 % dans le premier cas contre seulement 25 % dans le second.

Certes, il s’agit d’auditeurs qui ont répondu spontanément et cela s’adresse à des personnes peut-être extérieures à notre commune. Mais, cela donne néanmoins une tendance. Pour satisfaire cette déclaration d’intention, il ne faut plus imposer aux abonnés de quelque commune qui soit un forfait de 40 m3.

 100521sL’Association des Riverains de Koé, mais également l’Union Fédérale des Consommateurs Que choisir N-C ont adressé à la Mairie de Dumbéa une lettre demandant la suppression du forfait de 40 m3 constitutif de la tranche 1. De plus, très nombreux usagers rencontrés individuellement  y sont plus que favorables.

Dans une logique de développement durable, il n’est pas souhaitable et les consommateurs ne le comprendraient pas que l’on relève le prix unitaire du m3, dans la tranche 1, une fois ce forfait supprimé. Si manque à gagner, il y a pour le distributeur, que l’on sanctionne pécuniairement ceux qui ne veulent faire aucun effort pour la préservation de notre planète à savoir les 25 % du  sondage ci-dessus.

 C’est très simple : que l’on relève le prix du m3 dans les tranches hautes, principalement dans la tranche 4.

 En espérant que notre appel ait été entendu ….

A ce moment-là, on pourra dire que le sondage n’a pas été inutile.

 Lysis SONG Vice-président, association les Riverains de Koé

Publicités