n154260693760_2603De nombreuses personnes issues de la société civile, entrepreneuriale, syndicale, artistique, associative…viennent se regrouper en un collectif citoyen en faveur du destin commun.

Les dernières semaines viennent en effet brutalement de nous rappeler que cette valeur fondamentale sur laquelle repose la construction de la Nouvelle-Calédonie est fragile.

A l’occasion du 20ème anniversaire de la poignée de mains entre Messieurs Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou, est née une formule que le collectif souhaite aujourd’hui faire sienne: « si y’a pas toi, y’a pas moi ».

Elle rappelle l’obligation de se fédérer, au delà des frontières politiques, au delà des intérêts catégoriels, au delà des ethnies, autour de la notion de vivre ensemble en harmonie.

La construction dans la paix de ce pays est à ce prix.

Nous sommes fiers et partageons les termes et spécificités de l’accord de Nouméa. Pour que cet édifice construit avec patience et détermination ne soit pas mis en péril, pour que le message et les valeurs de cet accord prennent aussi tout leur sens auprès de nos enfants et de l’ensemble de ceux nés après sa signature,

GRAND RASSEMBLEMENT MERCREDI 12 AOÛT A 9H00, BAIE DE LA MOSELLE, NOUMÉA. MERCI DE NOUS Y REJOINDRE NOMBREUX.

« si y’a pas toi, y’a pas moi » COLLECTIF CITOYEN

e-mail: lecollectifcitoyen-nc@live.fr

Publicités