août 2009


les-infos-G-NATUREL-280809Suite à la publication du Rapport de la chambre territoriale des comptes, les Infos du 28 août 2009 consacrent un article à la situation financière difficile que rencontre la commune de Dumbéa, que je vous laisse découvir.

Publicités

eau-dumbeaAUTEUR : Lysis SONG

Les abonnés à la Calédonienne des Eaux qui ont pris le temps de regarder au verso de leurs factures trimestrielles d’eau n’ont pas pu échapper à ces recommandations fort instructives :
     
1. Un filet d’eau oublié dans le jardin : 60 litres / heure, soit 525 000 litres / an.

2. Une chasse d’eau : environ 10 litres.
      

Dans le cadre d’une politique de développement durable, personne ne s’en offusquera. Bien, au contraire.
      

Par contre, là où le bât blesse, c’est lorsque l’on apprend que : « Le barrage de Dumbéa a un taux de rendement de 77 %, et qu’il subit donc 23% de pertes, soit 3 millions de m3, dû à des fuites d’eau plus ou moins décelables. » (1)

fuite CDELe signalement de fuites par des membres de l’Association des Riverains de Koé mais aussi par de simples usagers a permis de faire réparer certaines d’entre elles relativement importantes. D’autres subsistent bien qu’elles aient été portées à la connaissance du distributeur. Par exemple, allez voir, à l’entrée du lotissement « Les Alamandas 1 », Selon des riverains, l’accotement serait boueux depuis plus de 2 mois.
      
fuitesFace à ces volumes non négligeables perdus dans la nature, on est en mesure de s’étonner des relances envoyées avant coupure de l’alimentation en eau pour des sommes ridicules, à savoir 285 F (pour un abonné de la Commune de DUMBEA qui conteste le montant d’une facture) et même 7 F (pour une abonnée de la Commune de NOUMEA qui réclame le principe d’égalité des usagers associé à la notion de service public) augmentée d’ une pénalité de 800 F pour retard de paiement de facture. C’est ça, aussi, le monopole !
      
Pire encore. On menace de coupure des abonnés ayant réglé leur dû sous prétexte que d’autres consommateurs utilisant le même dispositif de comptage refusent de payer ou ne peuvent honorer leurs dettes.
      
compteurPourtant, cette société qui détient le monopole en Nouvelle-Calédonie ne devrait pas ignorer le droit à l’eau puisque le Tribunal Administratif de  MELUN a validé un arrêté municipal qui proscrit les coupures d’électricité, d’eau et de gaz pour les particuliers en situation de précarité.
      
« Chaque personne physique, pour son alimentation et son hygiène, a le droit d’accéder à l’eau potable dans des conditions acceptables par tous. »
     
  Lysis SONG, vice-président del’association des riverains de Koé   

(1) in Compte rendu de la réunion de la C.C.S.P.L de la Ville de Nouméa en date du mercredi 12 novembre 2008 (Source U.F.C – Que choisir N-C)

rivière-propre-dumbeaAUTEUR : Patrick DE VIVIES

netoyage-dumbeadéchetsSamedi 29 août, l’association Dumbéa Rivière Vivante réunissait son assemblée générale annuelle. Les plus courageux avaient rendez-vous dès 9h du matin pour aller ramasser les ordures qui jonchaient les berges là ou la branche Nord et la branche Est se rejoignent.

Près de 100 kg de déchets en tout genre on été collectés en quelques heures : canettes, bouteilles papiers gras, culottes, batteries, détritus de chantiers déversés depuis une benne, etc…

rivière-propredumbea-riviere-vivanteEnsuite chacun a pu échanger de manière conviviale autour d’un pic nic amical.

Enfin, l’AG proprement dite a pu commencer.Pascal Guillotin, président, a été réélu à l’unanimité après la présentation du bilan moral de l’exercice écoulé des projets pour l’année à venir. Un bilan marqué par une certaine déception face aux promesses de la municipalité qui ne se sont pas concrétisées.

Pascal a rappelé les courriers envoyés avec les demandes « qui ne coûtent pas cher et sont aisées à réaliser » comme la mise en place d’une tour de guet déjà payée par la Nouvelle-Calédonie, la fermeture de la branche nord aux véhicules à moteurs, ou encore la mise en place d’un panneau rappelant les interdictions (de faire du feux, de jetter les ordures, de laver les voitures dans la rivière), etc.

dumbea-riviere-vivant-AGArmelle Monneret , adjointe au maire en charge de l’environnement a tenu pour sa part à expliquer les difficultés que connait la commune et les mesures envisagées qui ne sont pas si simples à mettre en oeuvre ou qui mobilisent des moyens que la commune n’a pas. Chacun a pu mesurer que dans ce contexte financièrement difficile, la préservation de l’environnement n’était pas une priorité pour la commune.

Patrick de Viviès, trésorier, a présenté le bilan financier de l’association, qui a peu dépensé au cours du dernier exercice et qui a en revanche encaissé un montant appréciable de cotisations, (si vous voulez savoir combien, adhérez et vous pourrez recevoir notre bilan financier !) ce qui lui permet de disposer de moyens pour les opérations en cours ou à venir. A été notamment évoqué l’opération, engagée avec l’école John Higginson, animée par un artiste plasticienen partenariat avec le WWF en vue de réaliser avec une classe de CE1 une maquette du bassin versant de la Dumbéa. Il a été fait appel aux bénévoles pour accompagner les enfants lors des deux sorties au bord de la rivière, prévues les 29 septembre et 29 octobre au matin.

AG-dumbea-riviere-vivanteLes membres de l’actuel bureau ont été renouvellés dans leurs fonctions, exepté Yannick Jan, remplacée par Sylvie Guinde au poste de secrétaire adjoint.

Enfin, Dumbéa Rivière Vivante a dit oui à l’unanimité à l’adhésion à la confédération citoyenne de Dumbéa. Pascal Guillotin et Renzo Paron ont été désignés en tant que titulaire pour y représenter l’association.dumbea-rivière-propre

Si vous souhaitez vous aussi contribuer à la préservation de la rivière Dumbéa en rejoignant une association conviviale et active, contactez nous !  dumbea.rivierevivante@gmail.com

A lire également Les Nouvelles Calédoniennes du 1 septembre 2009

AUTEUR : Patrick DE VIVIES

riverains de koéLe 27 août, les adhérents de l’association des riverains de Koé, réunis en assemblée générale, se sont prononcés à l’unanimité en faveur de l’adhésion de l’association à la confédération citoyenne de Dumbéa.

Patrick de Vivies et Lysis Song, titulaires, et Marc Piednoel en suppléant, ont été désignés pour représenter Koé au sein de la confédération.

barrage de DumbéaParmi les autres sujets à l’ordre du jour, Marc Piednoel, vice-président en charge des risques naturels, à présenté une jurisprudence sur la responsabilité du maire en cas de rupture d’un barrage situé sur sa commune, quand bien même la commune n’es pas propriétaire du barrage.

Nous aurons l’occasion de revenir sur ce sujet et sur les actions envisagées par l’association dans un prochain article. Le risque d’innondation et son impact sur les autorisations de premis de construire a également fait l’objet de denses débats.

Chantal Nusbaum, vice-présidente en charge des festivités, absente momentanément du territoire, a laissé un questionnaire destiné au membres évoquant différentes animations alternatives en vue de favoriser des rencontres conviviales entre les habitants du quartier. Ce questionnaire sera adressé par mail aux membres de l’association pour leur laisser le temps d’y répondre.

logo-Koé-3Seule une proposition de logo pour l’association avait été élaborée. Ce logo, conçu et présenté par le président, a bien plu. Toutefois l’association a voulu se laisser le temps de la réflexion et surtout le temps pour que d’autres propositions puissent émerger afin de permettre un véritable choix.

N’hésitez pas à nous faire part de votre avis ou à faire votre propre proposition.

Si vous souhaitez rejoindre l’association, n’hésitez pas à nous contacter patrick.devivies@canl.nc ou 98 53 43

AMIS-DU-CARIGOUAuteur : Patrick DE VIVIES

Ce mercredi 26 août s’est déroulée une rencontre informelle entre l’association Les amis du Carigou et l’association des Riverains de Koé. Patrick de Viviès, président de l’association Riverains de Koé, accompagné par Lysis Song, Vice-président de cette association, ont été amicalement reçus au domicile de Colette Delevaux, présidente de l’association Les amis du Carigou accompagnée par Didier Gasse et Evelyne Blaize. Ils ont pu ainsi les tenir informé de la démarche engagée avec Dumbéa Rivière Vivante, les associations Pointe à Luzerne et Pointe à Dorade en vu d’installer la confédération citoyenne de Dumbéa.

Parmi les sujets partagés par ces associations (circulation-transport, gestion de l’eau, environnement), les membres de l’association Les amis du Carigou ont rappelé l’engagement fort de leur association, par ailleurs membre du collectif Ensemble pour la planète, pour les questions environnementales en général et sur la question de la préservation de la rivière en particulier. Ils ont marqué un intérêt certain par rapport au souhait de voir se créer un conseil de l’eau à Dumbéa. Ils se sentent concernés et solidaires par rapport aux problèmes de circulation automobile. Ils ont évoqué la problématique des nuisances sonores propre à leur quartier.

Patrick de Viviès a proposé en conclusion de l’entretien, de suggérer aux associations concernées que Les amis du Carigou soient invités, de manière  informelle dans un premier temps, à rencontrer le bureau de la confédération dumbéenne lors de son installation. De ce fait, chacun pourrait apprécier l’opportunité que Les amis du Carigou rejoignent la confédération.

300px-Noumea-NewCaledonia-EOAUTEUR : Patrick DE VIVIES

Le schéma de cohérence de l’agglomération est un document stratégique. Pour la première fois, il est en ligne sur le blog de Dumbéa.

A la fois Schéma de Cohérence de l’Agglomération du Grand Nouméa et Projet d’aménagement et de développement durable, le document ci-attaché rassemble les objectifs et les orientations d’aménagement et de développement que les quatre communes de l’agglomération, réunies au sein du Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa (SIGN).

Ce document traite le problèmes des déplacements à l’intérieur du grand Nouméa, ce qui ne manquera pas d’interresser ceux de nos lecteurs qui passent plus d’une heure par jour dans leur voiture pour aller à Nouméa.

A la demande d’un ami internaute et bloggeur s’étonnant qu’un document stratégique de cette importance ne puisse être accessible à la population par internet, j’ai décidé de le mettre en ligne.

Pour ouvrir ce document, cliquer sur le lien ci-dessous

SCAN – Projet de PADD – V2 Juin 2009

Il s’agit d’un fichier de 2.8 Mo : il peut donc être long à charger.

Je remercie la personne qui a bien voulu me faire parvenir ce document (elle a souhaité garder l’anonymat).

Après des décénies de développement urbain anarchique, d’aménagements incohérents laissés à l’initiative des promoteurs sans gestion des conséquences sur l’evironnement et sur les populations, de ces coups patis, un tel schéma de cohérence est bienvenu !

Patrick de Viviès

rapport-CTC-Dumbea01En réponse à tous ceux qui me demandent le rapport de la Chambre territoriale des comptes sur la commune de Dumbéa, et attendu que celui-ci n’est pas encore en ligne sur le site de la Chambre, j’ai décidé de le mettre en ligne sur le blog de Dumbéa.

Pour accéder au rapport, cliquer sur le lien ci-dessous :

rapport CTC Dumbea

Attention, le fichier est volumineux, son ouverture peut être un peu longue.

Bonne lecture.

Patrick de Viviès

Page suivante »