Branche-nordAUTEUR : PASCAL GUILLOTIN

 La nature, grâce aux hommes, vient de remporter une victoire !

La mairie de Dumbéa, à l’initiative de l’association Dumbéa Rivière Vivante, va interdire l’accès à la branche nord à tous les véhicules à moteur :

4X4,  motos, quads, …

Depuis plusieurs années, l’association se bat pour la protection de l’ensemble de la  rivière de Dumbéa et ce premier pas de préservation est une belle avancée !

 

Mais interdire pourquoi ?

Kuhlia-rupestrisTout d’abord, et pour ceux qui l’ignorent encore, la rivière Dumbéa est une richesse pour la nature :

40 espèces de poissons d’eau douce dont 11 endémiques.

24 espèces d’oiseaux dont 20 endémiques.

9 espèces de palmiers dont 4 d’une grande rareté.

DSCN4980La richesse paysagère de la branche nord est diverse et magnifique, un sentier en bord de torrent, des trous d’une eau cristalline (marmite du diable). Malgré le feu qui l’a ravagée il y a quelques années, la flore est variée : maquis minier et surtout forêt primaire en fond de vallée.

En outre elle a été un centre de prospection minière dont il reste encore quelques vestiges qui racontent l’histoire du pays. Autant de raisons qui doivent nous faire réfléchir sur le pourquoi de la dégradation du site.

Le feu bien sûr, première cause de mortalité de la Dumbéa : mégots, barbecues mal ou pas éteints, pyromanes , bouteilles en verre …il y a quelques années 700 hectares ont brûlé … On en voit encore les traces ! Les déchets qui dégradent l’esthétique de la nature et génèrent en se décomposant des effluents nocifs pour la faune ou la flore …

Les passages répétés de véhicules qui arrachent  et entaillent les arbres, qui s’embourbent et laissent derrières eux plusieurs mètres carrés nus de végétation ! Dont le bruit moteur ou le son radio fais fuir mammifères, oiseaux et randonneurs et qui exportent au plus loin les déchets de la bêtise humaine !

Bien sûr tous les amoureux de la mécanique ne sont pas à loger à l’enseigne du vandale, mais il est légitime que les endroits les plus sensibles soient aussi les plus protégés , la Dumbéa nord est très fragile et il est plus que temps de limiter l’impact des hommes sur son cours.

Arauc-2Cette mesure de fermeture ouvre donc des perspectives pour l’avenir. D’abord, elle démontre la prise de conscience de nos élus communaux sur les richesses naturelles de la commune, ce n’est pas rien. Ensuite, elle ouvre la porte à l’équipement des sites pour accueillir correctement les visiteurs : balisages de sentiers de randonnées sportives ou familiales, installations pour le pique-nique, panneaux explicatifs sur la nature ou l’histoire, etc.

Dumbéa Rivière Vivante œuvre pour la protection de la vallée de Dumbéa, protection et aménagement des sites sont les voies qui y mènent.

Il est temps de rendre à l’homme la place qui est la sienne et cette place est dans et avec la nature, sans trop d’artifices  et dans le respect des autres !

 

Pascal Guillotin

Président de Dumbéa Rivière Vivante

 PS : Pour fêter ca nous organiserons bientôt une journée de nettoyage de la branche nord …. A suivre

Publicités